Arrêt de la commercialisation du Lodixal et de l'Isoptine au 30 juin 2020

Le vérapamil est le traitement de première intention dans la prévention des crises d’Algie Vasculaire de la Face (Cluster Headache) bien qu’il soit «off-label» pour cette pathologie.
Au niveau international, de nombreuses études ont démontré son efficacité et il a été adopté en ce sens par les neurologues spécialistes des céphalées.

Le vérapamil fait, en outre, partie de la liste des médicaments essentiels définie par l'Organisation Mondiale de la Santé et est à considérer comme vital pour les patients souffrant d’Algie Vasculaire de la Face.

Les laboratoires Mylan sont les seuls fournisseurs de cette molécule en Belgique.
Ils ont décidé de l’arrêt de la commercialisation de leurs deux versions du médicament, à savoir l’Isoptine et le Lodixal qui est la version en dispersion lente de la molécule.

Cet arrêt de la commercialisation est prévu pour le 30 juin 2020 et semble dû aux mesures d’économie d’avril 2019 (source APB)
(Mesures de diminution de prix pour les « vieux médicaments » et le « volume cliff »).

Sans ce traitement, les patients subiront une augmentation considérable de la fréquence et l’intensité de leurs crises et la gestion de ces crises deviendra quasi impossible !
En corollaire, la consommation du traitement des crises, l’Imitrex en injection sous-cutanée, grimpera en flèche et grèvera le budget de l’INAMI, car il est onéreux et remboursé.

Pour trouver une solution rapide à ce problème, OUCH Belgium a écrit un courrier à :

La LUSS (Ligue des Usagers des Services de Santé), le VPP (Vlaams Patiëntenplatform) et le BBC (Belgian Brain Council) vont œuvrer dans le même sens !

Nous vous tiendrons au courant de l'état d'avancement de nos démarches !

Français