Arrêt de la commercialisation du Lodixal et de l'Isoptine au 30 juin 2020 : mise à jour

Comme promis, voici l'évolution de cette grave problématique pour les patients "Cluster" : du positif ... en attente de finalisation.

Message du cabinet de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block :

Nous avons pris note de vos préoccupations suite à la décision de la société Mylan d'arrêter la commercialisation du vérapamil en Belgique.
Il existe des alternatives aux différentes indications enregistrées du vérapamil. En outre, nos ressources sont limitées pour obliger une entreprise à maintenir un produit sur le marché pour une utilisation non conforme à l'étiquette (dans ce cas, c'est un casse-tête collectif). 

Cependant, à notre demande, la société Mylan nous a confirmé hier qu'elle relançait la fourniture d'Isoptin et de Lodixal pour permettre aux patients souffrant de céphalées en grappe d'accéder à ce traitement.

A noter que sur le site https://www.pharmastatus.be, les deux traitements sont toujours affichés "en arrêt de commercialisation". Nous surveillons cela de près !

Message de l'INAMI :

Nous suivons de près la situation pour ces spécialités et travaillons en étroite collaboration avec l’AFMPS et le SPF Economie.

La firme qui commercialise ces spécialités a accepté d’introduire un dossier de hausse de prix auprès du SPF Economie et ils introduiront un dossier de hausse de la base de remboursement auprès de la CRM 1 dès qu’ils auront obtenu leur nouveau prix (augmenté) pour ces spécialités.

Une solution devrait donc être trouvée pour un maintien de ces spécialités sur le marché belge.

Nous supposons que cette solution de "hausse de prix" devrait compenser la diminution forcée en application de la loi du 1er avril 2019.
Ceci permettrait de ne pas changer la situation d'un point de vue financier, tant pour la société Mylan que pour le patient.

A suivre ...

 

  • 1. Commission de remboursement des médicaments
Français