L'oxygène

L'oxygénothérapie

De nombreux médecins ne prescrivent pas à leurs patients de l'oxygène pour stopper les crises, et ce bien qu'il s'agisse de la méthode privilégiée par le prestigieux Journal of the American Medical Association (article en anglais).
44% des patients ont dû même suggérer l'oxygène à leur médecin ; 50% des patients traités avec de l'oxygène n'ont jamais été formés pour l'utiliser de manière appropriée !


L'oxygène à haut débit (12 à 15 l/min) donne de très bons résultats dans le traitement de la crise de cluster headache.
L'inconvénient majeur est l'encombrement et le poids des bouteilles (modèle B10 - 2100 litres ou B20 - 4200 litres).
L'avantage principal est de pouvoir traiter autant de crises qu'on veut.

A noter également une efficacité parfois plus lente, voir dans certains cas pas d'efficacité du tout, souvent due à l'usage d'un masque inapproprié, l'absence de traitement de fond, et / ou une mauvaise utilisation.
En effet, pour être efficace, l'oxygénothérapie nécessite, en outre, l'usage d'un matériel performant permettant un flux à 100% d'oxygène.
Ce n'est hélas pas le cas des masques simples ou à haute concentration fournis en Belgique.

L'image ci-dessus représente le kit O2UCH dédicacé au traitement du cluster headache mis au point par OUCH Belgium et dérivé du kit ClusterO2 Kit vendu aux Etats-Unis, connu aussi sous le nom d'O2ptimask.

Français