Algie vasculaire de la face - Cluster headache - Céphalée en grappe

IBAN: BE74 0682 5035 5007

OUCH Belgium
OUCH Belgium ASBL - Association de patients

Default template is used in Divi theme builder.
Attach this page to the correct template

Etudes régime cétogène

Etudes régime cétogène

Etudes régime cétogène

Liste, non exhaustive, d’études concernant le régime cétogène comme traitement de fond de l’Algie Vasculaire de la Face ou Cluster Headache.

Cette partie est plus scientifique et peut être plus difficile à “digérer” wink.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas : contactez-nous !

Important

N’hésitez pas à lire cette information AVANT de parcourir les études ci-dessous laughing

Amélioration des céphalées en grappe pendant le régime cétogène

[Cherubino Di Lorenzo, Gianluca Coppola, Giulio Sirianni, Paolo Rossi & Francesco Pierelli ] – 2015

 

Source :

https://thejournalofheadacheandpain.biomedcentral.com/articles/10.1186/1129-2377-16-S1-A99

Extrait librement traduit

INTRODUCTION:

Le régime cétogène (RC) est un traitement reconnu pour l’épilepsie résistante aux médicaments, qui a aussi été récemment proposé comme efficace pour la migraine. Jusqu’à présent, aucune donnée n’est disponible sur les effets du régime cétogène sur les céphalées en grappe, une forme grave de céphalée primaire, caractérisée (comme la migraine) par une activation trigémino-vasculaire. Les patients résistants aux médicaments en prophylaxie ont un grand besoin de soins et pourraient demander de l’aide pour des traitements invasifs et/ou des médicaments alternatifs, tels que des substances illégales. Nous avons réalisé ici une étude d’observation prospective des effets bénéfiques potentiels induits par la cétogenèse sur le CH, en étudiant un groupe de patients CH résistants aux médicaments.

MÉTHODES :

Nous avons recruté 12 patients atteints de CH résistants aux médicaments (7 chroniques, CHC) qui ont accepté de participer à un essai de 3 mois avec le KD afin d’essayer de traiter leur céphalée. Les patients ont reçu un “régime Atkins modifié” cétogène ou “régime classique” caractérisé par un rapport 3:1 (75% de matières grasses, 25% de macronutriments non gras). Au cours de la cétogenèse, les patients ont été soumis à une surveillance médicale et à des analyses sanguines de laboratoire standard. À la fin du KD, les patients étaient libres de décider de prolonger la cétogenèse ou de revenir à leur régime standard (RS).

RÉSULTATS :

Sur les 5 patients souffrant de céphalées en grappe épisodiques, tous ont répondu pleinement au régime alimentaire à la fin du premier mois (trois ont été libérés de leurs céphalées en quelques semaines, les deux autres ont déclaré avoir eu des “ombres” et des attaques légères jusqu’à la fin du premier mois). Tous, à la fin de la période du régime cétogène, sont revenus à un régime standard et, depuis qu’ils sont sortis de la phase active de la maladie, n’ont pas encore eu de crises. Sur 7 patients atteints de CHC, six ont signalé une réduction progressive des crises en termes de nombre et d’intensité (trois pendant la première période de 4 semaines, un pendant la deuxième période de 4 semaines, un pendant la troisième période de 4 semaines). À la fin de la période de 3 mois, quatre patients ont déclaré ne plus avoir eu de crises, un a déclaré n’avoir eu que des “ombres” et un autre a déclaré avoir 2 ou 3 crises par semaine. L’un des patients qui a répondu au premier mois de régime a décidé de revenir au SD et le CH est réapparu après 7 semaines.

CONCLUSION :

Le CH résistant aux médicaments est l’un des plus grands défis de la médecine des céphalées, et les nouvelles options thérapeutiques sont les bienvenues. Notre observation suggère que la cétogenèse peut également aider les patients atteints de CH autres que les migraineux, peut-être par la modulation de l’excitabilité corticale, ou par l’atténuation de l’inflammation neurale. Il est intéressant de noter que le CH et la migraine sont tous deux des formes de céphalées qui impliquent le système trigémino-vasculaire, peut-être la véritable cible de la cétogenèse chez les patients souffrant de céphalées.

Notes de OUCH Belgium :

Concernant les pateints atteints de cluster headache épisodique, il est toujours difficile de tirer des conclusions car l’arrêt des crises peut correspondre à la fin de la période et non pas l’efficacité du traitement.

Efficacité du régime cétogène Atkins modifié dans les céphalées en grappe chroniques : Un essai clinique ouvert, à simple insu

[Cherubino Di Lorenzo, Gianluca Coppola, Davide Di Lenola, Maurizio Evangelista, Giulio Sirianni, Paolo Rossi, Giorgio Di Lorenzo, Mariano Serrao, Francesco Pierelli ] – février 2018

 

Source :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29483892/

Extrait librement traduit

INTRODUCTION:

La céphalée en grappe (CH) résistante aux médicaments reste un défi clinique ouvert. Récemment, notre groupe a observé l’efficacité clinique d’un régime cétogène (KD), généralement adopté pour traiter les épilepsies résistantes aux médicaments, sur la migraine.

OBJECTIFS : 

Ici, nous cherchons à déterminer l’effet du régime cétogène dans un groupe de patients souffrant de céphalées en grappe chroniques (CHC) résistants aux médicaments.

MÉTHODES :

Dix-huit patients atteints de cluster headache chronique résistant aux médicaments ont suivi un régime Atkins modifié (régime cétogène) pendant 12 semaines, et la réponse clinique a été évaluée en termes de réduction des attaques de ≥50%.

RÉSULTATS :

Sur les 18 patients, 15 ont été considérés comme répondant au régime (11 ont vu leurs crises disparaître complètement et 4 ont vu leurs crises diminuer d’au moins 50 % en termes de nombre mensuel moyen de crises pendant le régime). Le nombre mensuel moyen de crises pour chaque patient au départ était de 108,71 (ET = 81,71) ; à la fin du troisième mois de régime, il a été réduit à 31,44 (ET = 84,61).

CONCLUSION :

Nous avons observé pour la première fois qu’une cétogenèse de trois mois améliore les caractéristiques cliniques du CHC.

Notes de OUCH Belgium :

Etude ouverte qui mériterait d’être confirmée par une étude à double insu.