Algie vasculaire de la face - Cluster headache - Céphalée en grappe

IBAN: BE74 0682 5035 5007

Logo OUCH Belgium
OUCH Belgium ASBL - Association de patients

Default template is used in Divi theme builder.
Attach this page to the correct template

verapamil

Le Verapamil

Le Vérapamil

Ce médicament est préconisé initialement dans :

  • Le traitement de l’angine de poitrine sous toutes ses formes.
  • Le traitement et la prévention de certains troubles du rythme cardiaque.

C’est cependant le traitement de fond généralement considéré comme le plus efficace pour l’Algie Vasculaire de la Face ou Cluster Headache.

Action du médicament

C’est un médicament qui agit comme antagoniste du calcium c’est-à-dire qui modifie les mouvements ioniques du calcium à l’intérieur des cellules musculaires lisses de la paroi des vaisseaux sanguins et des cellules du myocarde. (source: Wikipédia).

Des doses quotidiennes de plus de 480 mg (et jusqu’à 1 200 mg par jour !) sont fréquemment utilisées en dérogation de la posologie indiquée sur la notice (prévue pour des pathologies cardiaques).

A noter que ce traitement semble plus efficace chez les patients épisodiques que chez les patients chroniques. Voir : Individualizing Treatment With Verapamil for Cluster Headache Patients

Le Vérapamil : deux formes, une molécule

IsoptineForme de comprimés classique
LodixalForme à Libération Prolongée (LP) aussi appelée Dispertion Lente (DL)

Description générale

Nom du produit :Lodixal 240 mg
Code CNK :475152 
Catégorie :Remboursé en catégorie B
Contenu :30 comprimés à libération
prolongée
Labo :MYLAN

Lodixal contient comme substance active le chlorhydrate de vérapamil, une substance qui empêche l’action du calcium.

Excipient :
Noyau du comprimé : cellulose microcristalline – alginate de sodium – povidone – stéarate
de magnésium – eau purifiée
Pellicule du comprimé : hypromellose 2910 – macrogol 400 – macrogol 6000 – talcdioxyde de titane(E171) – gommes laques [jaune de quinoléine(E104); indigotine(E132)] –
Cire E (derog 42/481)

Nom du produit :Isoptine 40-80-120 mg
Code CNK :475111 – 50583 – 475137 
Catégorie :Remboursé en catégorie B
Contenu :50 comprimés pelliculés
Labo :MYLAN

Isoptine contient comme substance active le chlorhydrate de vérapamil, une substance qui empêche l’action du calcium.

Excipient :
Lactose, Saccharose, Amidon de maïs, Amidon de pomme de terre, Talc, Silice colloïdale anhydre (aérosil), Magnésium stéarate, Gomme arabique, Calcium carbonate, Silice colloidale (aérosil 200), Carmellose sodique, Povidone, Titane dioxyde, Fer oxyde jaune, Cire E Hoechst

Présentation

Isoptine
Lodixal

Formule

Formule du vérapamil

Diverses dénominations

  • Isoptine 
  • Isoptin
  • Lodixal
  • Verapamil 

Effets secondaires possibles

Les plus classiques sont :

  • hypotention,
  • ralentissement du rythme cardiaque.
  • fatigue, 

Ces effets secondaires ne sont pas, peu ou fortement présents selon les individus.​

Posologie classique dans le cadre de l’Algie Vasculaire de la Face ou Cluster Headache

Note importante :
La posologie à respecter sera toujours celle de votre neurologue spécialiste des céphalées.
Ci-dessous, à titre indicatif, la posologie issue de la “RECOMMANDATION TEMPORAIRE D’UTILISATION” (RTU) française.

Pour les AVF épisodiques :
120 mg 2 fois par jour avec une augmentation de 120 mg tous les 2-7 jours jusqu’à 480 mg.
Au-delà, les doses peuvent être augmentées suivant le même schéma jusqu’à l’obtention de la dose nécessaire pour contrôler les crises jusqu’à une posologie maximale de 720 mg.
L’arrêt du traitement doit aussi être progressif : -120 mg tous les 5-7 jours. En cas de réapparition des crises, revenir à la dose du palier précédent.

Pour les AVF chroniques :
La posologie nécessaire peut aller jusqu’à 960 mg/j. Exceptionnellement des doses de 1200 mg/j peuvent être proposées.
Pendant une crise, le vérapamil peut être associé aux triptans.

Contre-indications :
Ce sont celles de l’AMM du vérapamil, à savoir :

  • Hypersensibilité au chlorhydrate de vérapamil ou à un des excipients.
  • Blocs auriculoventriculaires du 2ème et du 3ème degrés.
  • Choc cardiogénique, insuffisance cardiaque non contrôlée, infarctus du myocarde aigu avec complications (bradycardie, hypotension et/ou insuffisance ventriculaire gauche).
  • Hypotension artérielle (systolique inférieure à 90 mm Hg).
  • Dysfonctions sinusales.
  • Fibrillation / flutter auriculaire associé à un syndrome de Wolff-Parkinson-White.
  • En association avec le dantrolène (perfusion), l’aliskiren, le millepertuis, le sertindole.
Ne pas boire du jus de pamplemousse pendant le traitement avec Lodixal. La concentration de Lodixal dans le sang augmentera !

Notices de l’Isoptine et du Lodixal

L’Isoptine :  Téléchargez-moi
Le Lodixal :  Téléchargez-moi

Les études

En faisant une recherche sur Pubmed avec “cluster headache” et “verapamil” on obtient 168 résultats !

Cela ne veut pas dire que toutes ces études concernent l’étude du verapamil en double aveugle contre placebo.
Vous trouverez ci-dessous un lien vers les études qui nous ont semblé intéressantes.

Pin It on Pinterest

Share This